• Le grand Cerf

    J’ai écrit ces lignes à l’automne 2004, en grande partie dans la forêt de Durbon pendant la période du brame.
    A ce moment là et ceci depuis le début des années 2000 , la guerre aux cervidés fait rage dans la région du Bochaine !
    La toute puissante DDAF commanditaire du massacre a décidé d’éradiquer l’espèce des forêts du Haut- Buëch.
    Le sang ruisselle dans les torrents de Bouriane et d’Agnielles…
    Ce texte est un cri de colère, d’amertume et de tristesse face à ce génocide animal !
    Je vous le propose tel quel…

    Lire l'intégralité du billet

  • Loup y es tu

    Mythe ou réalité : il parait que notre planète se réchauffe ?
    En tout cas la saison hivernale 2010, 2011 fut  particulièrement clémente pour le département des Hautes-Alpes.
    Deux chutes de neige relativement importantes en décembre , puis un rapide redoux ; une triste pluie d’hiver qui eut tôt fait de détremper et de fondre la majorité de la couche.
    Janvier malgré un froid plus vif aucun flocon ou si peu.
    En février une longue période stable et douce s’installa, si bien qu’à la fin du mois les premières primevères pointaient dans les talus.

    Lire l'intégralité du billet

  • La battue

    Mercredi 23 novembre 2011,  7 heures 30, petit matin frisquet scintillant de gelée, ciel d’ivoire promesse d’une journée lumineuse et cristalline.
    Mauvaise pioche dans mon choix de sortie : au bout de la piste carrossable un groupe d’une dizaine de chasseurs s’organise pour une chasse aux sangliers.
    Au départ du sentier, l’un d’eux l’air contrarié m’interpelle : “ faites attention ! ”
    D’humeur taquine je lui répond qu’ils n’ont rien à craindre... je ne suis pas armé !
    A vrai dire je n’ai pas très envie de dialoguer, pressé que je suis de me mettre…

    Lire l'intégralité du billet

  • Terres d abandon 1


    Ceux de la montagne

    En l’année 1846 date de recensement national le département des Hautes-Alpes compte 133000 habitants, à peu près autant qu’en 2009 !
    La population rurale y est à son apogée, environ 85% des gens vivent à la campagne...
    Le moindre arpent de terre est mis en valeur...
    La forêt a beaucoup reculé sous l’assaut dévastateur de l’élevage caprin.
    Comme l’attestent les photographies d’archives datant du début du vingtième siècle les versants sont incroyablement pelés et le ravinement gagne de nombreuses pentes.
    Bien…

    Lire l'intégralité du billet

  • Terres d abandon 2

    L’exode


    Depuis le milieu du dix-neuvième siècle de nombreuses fermes, des hameaux entiers ont disparus du département des Hautes-Alpes.
    La commune de Clausonne a été la première a être rayée de la liste.
    Situé dans la haute vallée de Maraise petit torrent affluent de la vallée du Buëch ce village a compté jusqu’à une centaine d’habitants peu après le révolution française.
    Pour l’atteindre un méchant chemin franchi une gorge étroite le Gouravour, exposée aux chutes de pierres, et remonte sur deux kilomètres le torrent cascadant entre les falaises de calcaire.

    Lire l'intégralité du billet

  • Au pays des chourums

    Vue de l'espace "la planète bleue" est ronde et lisse comme un admirable fruit celeste ; cependant son aspect est trompeur, en y regardant de plus près l’écorce terrestre est très tourmentée, de longues et épaisses boursouflures balafrent tous les continents.
    Pour l’Europe la chaîne alpine s’étire de la Méditerranée à l’Autriche d’un seul tenant sur près de 1200 kilomètres.
    En marge des grandes Alpes se répartit tout un ensemble de contreforts d’altitude moyenne qui prennent le nom de préalpes ; la partie française en arc de cercle compte une quinzaine de massifs distincts de Nice…

    Lire l'intégralité du billet

  • Le cairn

    La montagne qui porte cet édifice est née d’un océan nommé Théthys et de la rencontre des plaque africaines et eurasiennes il y a trente ou quarante millions d’années ! Ces Alpes naissantes, puisqu’il s’agit d’elles, connaissent pendant la longue période géologique du Paléogéne des fluctuations  climatiques  très complexes, passant successivement et à plusieurs reprises du froid polaire à la chaleur tropicale jusqu’à environ moins un million d’années. Enfin à l’ére quaternaire le froid s’installe de nouveau mais pour des périodes plus courtes ; les paysages d’inlandsis piquetés de sommet acérés réapparaissent, les glaciers interminables finissent de labourer…

    Lire l'intégralité du billet

  • Tête de bois

    Je suis né d'une maladresse d'oiseau et de l'abondante bénédiction d'un printemps pluvieux.
    la pente accueillit ma graine à la fonte des derniers névés.
    Pénétrer son substrat rudimentaire ne fut pas une mince affaire ! mais la terre mère eut le dernier mot et me donna la vie.
    Une toute petite vie ! presque miraculeuse ! si fragile ! vulnérable à la pierre qui roule, au soleil brûlant, à la dent acérée du chamois !
    Résister chaque jour pour voir le suivant telle fut ma devise.
    Et ça marchait … le vert tendre…

    Lire l'intégralité du billet